Les portes Saint-Gilloises

La ville de Saint Gilles ne se résume pas à son église abbatiale. Elle n’est que la vitrine d’un patrimoine endormi pendant des siècles qui, petit à petit se réveille et se dévoile au public.

Cette ville dont on nous a dit récemment qu’elle symbolisait le raffinement au regard de ses soeurs Beaucairoise et Tarasconnaise possède encore des détails de façades et mobilières qui méritent que nous développions des visites commentées et que nous mettions en valeur la valeur patrimoniale Saint-Gilloise.

Notre cœur de métier : La médiation du patrimoine, de l’environnement et de la santé.

Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Nous sommes tous détenteur d’un patrimoine qu’il s’agisse d’immobilier, de connaissances (savoir faire), végétal ou sanitaire.

Le plus connu restant l’immobilier au travers des châteaux, des églises, des monastères, des belles maisons ou de sa propre habitation.

Nous pensons, et nous ne sommes pas les seuls que l’endroit, le lieu où nous habitons est comme une deuxième peau. Il conditionne notre bien être ou notre mal être.

L’environnement extérieur qu’il soit de proximité avec ce logement ou avec votre lieu de travail peut influer si sur vos conditions de vie au quotidien.

les lieux ont une âme, ils sont sources ou non d’énergies. Des lieux sont vivants ou morts.

L’orientation de la porte d’entrée a une signification.

La disposition des pièces et leur nature sont primordiales pour une fluidité optimiser au travers de votre lieu de vie.

On s’y sent bien ou mal.

On le sent ou on ne le sent pas.

On s’y projette ou pas.

On aime bien ou on n’en peut plus.

Les meubles et les objets que nous possédons ont eux aussi une vie. Ils ont une histoire. Ils sont vecteur de tel ou tel type d’énergies positive ou négative pour soi et pour le lieu dans lequel ils ont été positionnés.

Avoir un jardin, une cour, une terrasse remplit de fleurs ou nu a une influence sur soi. Les différents types de plantes ne sont pas à mettre partout. Elles ont chacune un rôle prédéfini.

La vue que nous avons par les fenêtres est importante. S’il n’y en a pas, il y a alors des remèdes à mettre en place.

La maison ou le logement idéal n’existe pas. Nous n’avons pas toujours la possibilité d’acquérir ou de louer le logement de nos rêves. Le diagnostic est important et conditionne les pistes d’amélioration à mettre en place afin que le mieux être soit continu.

Ce que nous proposons est simple, nous intervenons dans les domaines suivants :

  • Politique de la ville et aménagement
  • Habitat :
  • éducation : scolaire, orientation,
  • immobilier :

Au  niveau collectif comme au niveau individuel.

Nous organisons des visites patrimoniales (abbatiale : façade, intérieur, etc.). Nous n’avons pas vocation à réciter un argumentaire appris par cœur. Nous ne sommes pas guides-conférenciers mais médiateurs. Tout l’intérêt pour nous est de vous transmettre des connaissances un patrimoine au travers d’une visite thématique ou générale et de vous rendre acteur du monde local dans lequel vous évoluez.

Nous utilisons des méthodes parfois ancestrales du moins pour la partie habitat.

Nous consultons sur rendez-vous.

Autrement, nous écrivons dans ce blog des articles nécessaires à la compréhension des évènements de Saint-Gilles et au delà ce qui nous permette de faire évoluer les consciences sur tel ou tel aspect.

 

Quelques mots sur l’Abbatiale et son histoire…

Fondé au 7è siècle, le monastère était dédié à Saint Pierre et à Saint Paul. Au milieu du 9è siècle, Saint Gilles, ermite local très vénéré, lui donna son nom. Son tombeau, placé dans l’église, allait y attirer des foules de pélerins.

Le monastère fut affilié à Cluny en 1066.

A la fin du 11è siècle, on entreprit la construction d’une très vaste église au-dessus du tombeau du saint. Mais au début du 13è siècle, elle n’était toujours pas terminée.

Pendant les guerres de religions, l’église fut démolie par les protestants. Seules, la crypte et la façade échappèrent à la destruction.

La façade fut restaurée de 1842 à 1868.

Les sculptures de la façade subirent dans leur réalisation une double influence : une influence antique due à la présence de nombreux vestiges romains, mais aussi une influence « anti-hérétique » contre la doctrine prêchée par Pierre de Bruys.

Cette façade a-t-elle été construite en une ou plusieurs campagnes ? Ce qui paraît plus sûr, c’est qu’elle a été élevée en plusieurs étapes avec changements de projets. Plusieurs artistes y travaillèrent, dont le fameux Brunus qui signa les statues de Saint Matthieu et de Saint Barthélémy.

 

Source : art-roman.net

Aegidius, une agence nouvelle génération

Pourquoi une agence nouvelle génération ?

Ce qui tiens à cœur Aegidius c’est le patrimoine. L’objet principal de l’agence le patrimoine et sa médiation.

En France depuis les années 80, lorsque l’on parle de médiation et de patrimoine, beaucoup pensent encore qu’il s’agit de la culture.